CEPII – Documents de travail

0
11


Private Credit under Political Influence: Evidence from France

Anne-Laure Delatte
Adrien Matray
Noémie Pinardon-Touati

 Points clés :

  • Nous examinons les données du registre français des crédits pour la période 2007-2017
  • Nous constatons que le crédit accordé au secteur privé augmente de 9 à 14 % l’année où un puissant candidat sortant est confronté à une élection contestée.
  • Les banques qui accordent davantage de crédits aux entreprises privées les années d’élection gagnent des parts de marché sur le marché de la dette des entités publiques locales après la tenue des élections

 Résumé :

Les banques privées formellement indépendantes modifient leur offre de crédit aux entreprises dans les circonscriptions de candidats contestés afin d’améliorer leurs perspectives de réélection. En retour, les politiciens accordent à ces banques l’accès au marché rentable des prêts aux entités publiques locales de leur circonscription. En examinant les données de la base de données française des crédits pour la période 2007-2017, nous constatons que le crédit accordé au secteur privé augmente de 9 à 14 % l’année où un puissant candidat sortant est confronté à une élection contestée. Les banques qui accordent davantage de crédits aux entreprises privées les années d’élection gagnent des parts de marché sur le marché de la dette des entités publiques locales après la tenue des élections. Nous établissons donc que, si les politiciens peuvent contrôler l’attribution de rentes, alors l’indépendance formelle ne garantit pas l’indépendance effective du secteur privé face aux distorsions motivées par des considérations politiques.

 Mots-clés :

politique et banque | financement local | local government financing

 JEL :
G21, G30, H74, H81





Markus Wischenbart